George Clooney se paye la tête de Donald Trump dans une entrevue qui fait beaucoup parler

« Je l’ai connu avant qu’il ne soit président. C’était juste un gars qui poursuivait les filles »

Ayoye
George Clooney se paye la tête de Donald Trump dans une entrevue qui fait beaucoup parler

Le comédien George Clooney a tenu des propos très durs à l'égard de l'ancien président des États-Unis, Donald Trump.

C'est à l'occasion d'une entrevue à l'émission The Andrew Marr Show, qui est diffusée sur les ondes de NBC, que George Clooney a tenu des propos très sévères au sujet du milliardaire Donald Trump.

Lors de l'entrevue qui a eu lieu dimanche dernier, l'acteur a profité de la promotion de son nouveau film The Tender Bar pour révéler qu'il avait connu Donald Trump bien avant sa carrière en politique, tout en précisant au passage que le milliardaire avait laissé le pays dans un état misérable: "C’est tellement drôle parce qu’il n’était que cette tête de linotte. Je l’ai connu avant qu’il ne soit président. C’était juste un gars qui poursuivait les filles. [...] Chaque fois que tu sortais, il te disaient : "Quel est le nom de cette fille ?" C’est tout ce qu’il était."

Le comédien n'a pas été tendre non plus à l'égard des partisans de Trump. Selon George Clooney, les partisans du milliardaire finiront peut-être par comprendre qu'il n'est pas du tout à la hauteur de leurs espoirs: "Il va jouer ça pendant un certain temps et nous verrons où nous allons avec cela en tant que pays. Mon espoir est que nous faisions preuve d'un peu plus de bon sens la prochaine fois, [c’est] mon espoir."

Alors que plusieurs Américains disent souhaiter que George Clooney fasse le grand saut en politique, le comédien a été très clair quant à ses intentions, précisant qu'il s'était engagé auprès de son épouse à se concentrer sur leur relation amoureuse: "J’ai eu 60 ans cette année et j’ai eu une conversation avec ma femme et nous travaillions beaucoup, comme nous le faisons tous les deux, et j’ai dit que nous devions penser à ces années comme nos beaux jours."

Ainsi, au lieu de tenter sa chance en tant que président, George Clooney préfèrerait "jouer au basket et faire les choses que j'aime" pendant qu'il le pourra encore.

Enfin, le comédien a rappelé que le successeur de Donald Trump à la présidence, Joe Biden, avait encore beaucoup de pain sur la planche: "Il y a beaucoup de choses qui doivent être réparées, il y a beaucoup de guérison qui doit se produire, et cela va prendre du temps."