La fille de l'UQAM et la vapoteuse du vol Sunwing tournent une vidéo où elles sont déguisées en étudiantes coquines

« Ça va être cochon »

Ayoye

Hélène Boudreau a effectué un «faux» retour à l'école, en plus d'annoncer un «vrai» retour à l'école dans la même journée, rapporte Le Sac de Chips.

Voilà que lundi après-midi, la «fille de l'UQAM» révélait qu'elle s'apprêtait à produire une vidéo en compagnie de Vanessa Sicotte, une jeune femme que l'on connaît mieux comme étant la «Vapoteuse du vol Sunwing».

La vidéo en question met donc en scène les deux jeunes influenceuses lors d'un «faux» retour à l'école de style pornographique.

Comme l'a indiqué Vanessa Sicotte, cette vidéo de retour à l'école n'aura probablement rien de pédagogique, mais bon, «Ça va être cochon».

Deux modèles se sont joints aux deux jeunes femmes et il s'agit de Kristina Beaudett et Mike Carrerax.

Bref, si ce genre de contenu vous intéresse, gageons que ces noms vous disent quelque chose!

Crédit photo: Capture d'écran Instagram Hélène Boudreau
Crédit photo: Capture d'écran Instagram Hélène Boudreau

Helene Boudreau avait une autre annonce à faire lors de cette journée et voilà qu'elle a révélé qu'elle effectuerait un réel retour à l'école.

En effet, Hélène Boudreau devra compléter quelques cours à l'UQAM: «Aujourd’hui j’ai appris que je reprend les cours à l’UQAM pour enfin finir mon bac. Oui j’ai fait ma photo de finissants mais je n’est malheureusement pas accumulé tous les crédits demandés pour le baccalauréat en arts visuels et médiatiques (sic). »

La «fille de l'UQAM» a rappelé que c'est justement en raison de sa photo de finissante que sa carrière a soudainement pris une tournure inattendue: «C’est en 2021 que j’ai pris ma photo mais c’est finalement en 2022 que je vais graduer. Apres tout cette aventure avec l’uqam, je suis prête .. oh que oui 👩🏻‍🎓. »

Crédit photo: Capture d'écran Instagram Hélène Boudreau
Crédit photo: Capture d'écran Instagram Hélène Boudreau

On souhaite à Hélène qu'elle n'ait pas un cours de français à reprendre, parce que ça pourrait être très long avant qu'elle puisse obtenir son diplôme...

Bref, pour la petite histoire, terminons en soulignant que c'est cette fameuse photo qui avait causé une tempête médiatique, en plus d'attirer à Hélène Boudreau des poursuites judiciaires de la part de l'UQAM. Signalons enfin que ces poursuites avaient finalement été abandonnées.

Bon retour à l'UQAM à... la «fille de l'UQAM».