Patrick Bruel pousse un coup de gueule contre les non-vaccinés pendant un concert

« Ils commencent à nous saouler »

Ayoye
Patrick Bruel pousse un coup de gueule contre les non-vaccinés pendant un concert

Alors qu’il était en concert à Bruxelles, en Belgique, le chanteur français n’a pas hésité à prendre position et à pousser un coup de gueule contre les anti-vaccins.

Le variant Omicron inquiète la planète et les pays sont de plus en plus nombreux à prendre des mesures radicales pour éviter une nouvelle vague importante de contamination à la COVID-19. 

Tandis que Patrick Bruel était de passage dans la capitale belge, le chanteur a lui aussi tenu à prendre la parole et à donner son opinion sur le sujet. Patrick Bruel a ainsi envoyé une flèche bien sentie aux personnes qui ne veulent pas se faire vacciner !

C’est lors de remerciements à son public que le chanteur de « Casser la voix » ne s’est pas gêné de dire ce qu’il pense. 

« Merci de faire attention, précise-t-il à son public qui respecte les règles sanitaires mises en place. Merci parce que c’est grâce à ça qu’on est là aujourd’hui. On a envie que cet effort extraordinaire qu’on a demandé à tous serve à quelque chose. On n’a plus envie que ça s’arrête, on a envie que ça continue », ajoute-t-il avant de s’adresser aux anti-vaccins

« À l’occasion, dites à vos potes qui n’ont pas envie de se vacciner qu’ils commencent à nous saouler »

- Patrick Bruel lors de son concert à Bruxelles

La salle, conquise, s’est tout de suite mise à applaudir et à acclamer l’artiste. Voyez d’ailleurs cette prise de position filmée par un spectateur lors du concert de Patrick Bruel à Bruxelles : 

Patrick Bruel donnait son concert à Bruxelles, dans un pays où les mesures sanitaires ont été fortement resserrées depuis l’arrivée du variant Omicron. 

« Samedi soir en Belgique, les bars ont dû fermer à 23 heures et les discothèques ont été interdites d’ouvrir leurs portes. Le gouvernement belge envisage également de fermer les salles de concert » rappelle alors le quotidien français Le Parisien.

Le chanteur avait contracté la COVID-19 l’année dernière. À l’époque alors, il expliquait avoir «senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ. J’ai tout fait, tout pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer. Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. Mais ce n’est vraiment pas une mince affaire ».