Une mannequin affirme qu'il y a beaucoup d'inconvénients à être trop belle

Sa vie à l'air parfois d'être un enfer...

Ayoye

Une mannequin s'est confiée sur les nombreux désavantages liés au fait d'être trop belle, rapporte LADbible.

C'est dans une vidéo qui a été publiée sur TikTok qu'Emily Adonna s'est livrée au sujet de ce qu'elle appelle le « joli privilège ».

En effet, comme l'a souligné Emily, bien que sa beauté lui donne accès à une multitude d'opportunités, il y a toutefois un prix à payer.

« Le joli privilège est une chose, je ne suis pas ici pour le nier. Mais cela a des inconvénients. Je n'ai jamais été dans un travail où je n'ai pas été harcelée. J'ai rarement été dans des situations sociales où je n'ai pas été harcelée. Les gens ne prennent généralement pas "non" comme réponse avec moi, car ils pensent que je suis quelque chose à posséder. Les gens ne demandent pas avant de me toucher en public, je me fais agripper régulièrement. »

La beauté d'Emily a même nui professionnellement à la jeune femme. « Une fois, on m'a laissé passer une opportunité commerciale parce qu'ils ont dit que j'étais trop jeune et trop belle. Ils pensaient que ce serait distrayant pour les autres personnes de l'industrie. »

Dans une autre vidéo, Emily a expliqué qu'elle avait décidé de parler ouvertement des problèmes liés au « joli privilège », car elle souhaitait dénoncer le harcèlement dont plusieurs femmes sont victimes.

Lors d'une entrevue avec LADbible, la mannequin a révélé qu'elle avait commencé à remarquer dès l'âge de six ans qu'on la traitait différemment des autres en raison de son apparence. Un enseignant avait même commencé à lui envoyer des lettres d'amour.

C'est lorsqu'Emily a commencé à travailler dans le secteur de l'hôtellerie qu'elle a eu la confirmation qu'on la traitait vraiment différemment des autres. « À 15 ans, j'ai commencé à travailler dans un restaurant avec toutes les personnes âgées et un homme a été viré pour m'avoir attrapée. Cela ne s'est pas arrêté après cela, sauf pendant une brève période après avoir eu mes enfants, alors que je manquais de sommeil et que j'avais pris du poids pendant la grossesse. Quand je suis revenu à mon corps naturel, je suis redevenu un objet. »

Emily a aussi constaté au fil des années que plusieurs hommes la considèrent comme étant « très sexuelle », et ce, seulement parce qu'elle leur plaît.

« C'est vraiment difficile quand les gens me traitent comme si je devais être reconnaissante, qu'ils m'agrippent ou me fassent des avances sexuelles, car cela doit être ce que je veux compte tenu de la nature de ma présentation physique. Honnêtement, j'ai commencé à devenir un peu une ermite. Je ne sais pas si c'est la meilleure façon de s'y retrouver, mais il me semblera toujours préférable d'être en sécurité à la maison que de convaincre un étranger que "non" signifie "non". »

Sur ce, souhaitons bonne chance à Emily et souhaitons que son message se rende aux bonnes personnes!