Vidéos : La police canadienne abat un partisan de Daesh qui voulait faire un carnage.

La police canadienne abat un partisan de Daesh qui voulait faire un carnage.

Voici tout ce que l'on sait

Publié le par Ayoye dans Vidéos
Partager sur Facebook
20 20 Partages

La Gendarmerie royale du Canada a abattu un partisan de Daesh dans la soirée du 10 août, celui-ci étant sur le point d’activer un engin explosif.

L’homme de 24 ans s’apprêtait à actionner le dispositif à Strathroy, en Ontario. Il avait déjà déclenché un premier engin qui l’a blessé ainsi qu’une autre personne, et c’est alors qu’il se préparait à déclencher le second qu’il a été abattu.

L’homme était repéré depuis 2014, suite à une « information crédible indiquant une menace terroriste potentielle ».

« Un suspect a été identifié et les mesures appropriées ont été prises afin de s'assurer qu'il n'y ait aucun danger pour la sécurité publique », indiquait la GRC sans donner davantage de détails.

Le jeune Aaron Driver aurait été ciblé par les services de renseignements dès l’automne 2014, soit après les attaques jihadistes au Québec et à Ottawa. Il avait été alors arrêté en raison de ses sympathies avec le groupe jihadiste Etat islamique, affichées sur les réseaux sociaux. Il avait été libéré en février, puis placé sous un strict contrôle judiciaire qui lui interdisait de quitter la localité de Strathroy.

En septembre 2014, le Canada s’était associé à la coalition internationale contre l’EI.

« Le gouvernement surveille avec vigilance toutes les menaces potentielles et des mesures solides sont en place pour y répondre, » assure le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale.  

Partager sur Facebook
20 20 Partages

Source: bfmtv.com/international/la-police-canadienne-abat-un-partisan-de-daesh-sur-le-point-d-activer-un-engin-explosif-1025036.html · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube