Vidéos : On le surnomme le Petit Hercules, mais 24 ans plus tard, il ne ressemble plus du tout à ça!

On le surnomme le Petit Hercules, mais 24 ans plus tard, il ne ressemble plus du tout à ça!

C'est hallucinant, je n'ai jamais rien vu de tel.

Publié le par Ayoye dans Vidéos
Partager sur Facebook
467 467 Partages

Né en Ukraine, Richard Sandrak a immigré aux États-Unis lorsqu’il était petit, avec ses parents. 24 ans plus tard, il a la nationalité américaine et vit actuellement à Hollywood, en Californie.

Et vous vous souvenez peut-être de lui…

Lorsqu’ils sont arrivés en Pennsylvanie, son père a commencé à l’entraîner et lui a fait suivre un régime strict, afin de développer sa masse musculaire. Le petit garçon était devenu un véritable bodybuilder. En soi, au début, cela n’a pas choqué les gens, ses parents étant des athlètes de haut niveau ; son père pratiquait les arts martiaux et sa mère l’aérobie.

Son père cherchait à gagner plus d’argent et a déménagé avec la famille sur la côte ouest, voulant introduire Richard dans l’industrie cinématographique et a même embauché un entraîneur personnel pour son fils, devenu une célébrité locale.

Son surnom ? Le petit Hercules. Combinez cela à un physique impressionnant, et les caméras étaient attirées. À 8 ans seulement, Richard était connu internationalement.

Hors des feux de la rampe, il demeurait un enfant, un enfant sans enfance, sans liberté, sans le temps de jouer. Tout son temps était alloué à l’entraînement et il devait faire 600 pompes et 300 redressements assis par jour. Frank, son entraîneur, s’inquiétait pour lui et a remarqué le comportement criminel de son père. Il a même démissionné, convaincu qu’un enfant n’avait pas à vivre comme ça. Sandrak, lui, nie l’avoir forcé à faire quelque chose sans sa volonté.

Quand Richard a eu 11 ans, son père s’est retrouvé en prison pour violence domestique. À ce moment, le garçon a arrêté l’entraînement et s’est mis à avoir une vie normale.

Vivant actuellement à Hollywood, il est devenu doublure et cascadeur pour Universal Studios.

Sa vie est maintenant équilibrée, et il ne s’entraîne que parce qu’il le souhaite et aime ça !

Ses rêves d’avenir ? Devenir ingénieur pour la NASA !

Voyez-le en vidéo ci-dessous :

 

Partager sur Facebook
467 467 Partages

Source: No Lo Creo · Crédit Photo: Capture d'écran