Vidéos : Une mère a 35 ans et sa fille en a «90», voici l'histoire qui a touché le monde entier.

Une mère a 35 ans et sa fille en a «90», voici l'histoire qui a touché le monde entier.

Comme c'est déchirant. OUF!

Publié le par Ayoye dans Vidéos
Partager sur Facebook
319 319 Partages

Pour la plupart des gens, il n'y a rien de bien exceptionnel au fait de fêter son quinzième anniversaire. Or, en ce qui concerne Magali Gonzalez Sierra, c'est tout un exploit, car la jeune Colombienne souffre d'une maladie génétique provoquant un vieillissement ultrarapide de l'organisme.

En effet, la progéria, la maladie très rare dont est atteinte Magali, fait en sorte que les personnes qui en souffrent parviennent très rarement à vivre jusqu'à l'adolescence.

Bien consciente de sa différence, Magali Gonzalez Sierra a appris à accepter sa condition particulière. Portant une perruque et une couronne pour l'occasion de sa fête, la jeune fille affirme fièrement qu'elle se trouve belle.

Samedi dernier, lors de son quinzième anniversaire, Magali a donc accompli son grand rêve qui consistait à vivre, le temps d'une soirée, la vie d'une princesse.

C'est à l'âge de 10 mois que la condition particulière de Magali s'est révélée. Parmi les premiers symptômes qui se sont manifestés, on note un durcissement de la peau et la perte des cils, des sourcils et des cheveux.

Ce n'est ensuite qu'à l'âge de deux ans que les médecins en sont finalement à la conclusion que Magali était atteinte du syndrome de Hutchinson-Gilford (ou progéria), caractérisé par un vieillissement prématuré et accéléré de l'organisme. 

Maintenant qu'elle a quinze ans, le progéria fait en sorte que les os de Maggie sont dans l'état de ceux d'une femme de 90 ans.

L'an dernier, à l'âge quatorze ans seulement, Magali était victime d'un infarctus.

Il ne lui reste maintenant qu'un grand rêve à réaliser : devenir infirmière. 

Voici une vidéo de la célébration de son quinzième anniversaire:  

Partager sur Facebook
319 319 Partages

Source: feroce.co/magali-gonzalez/