Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

C'est officiellement le début du printemps, mais une bonne bordée de neige nous attend pour commencer

Si ça continue comme ça, on aura plus de bordées au printemps que cet hiver!

Maxime Albors

Alors qu'on a eu le droit à un hiver assez singulier, c'est déjà le temps de l'équinoxe de printemps! Si vous n'êtes pas familier avec cette notion, on va essayer de vous aider à y voir plus clair.

Lorsqu'on consulte la définition d'équinoxe dans le Larousse, voici ce que l'on trouve: « Époque de l'année (20 ou 21 mars, 22 ou 23 septembre) où le Soleil, dans son mouvement propre apparent sur l'écliptique, traverse l'équateur céleste et qui correspond à l'égalité de durée du jour et de la nuit (terminateur passant par les deux pôles terrestres) ».

Sur le site web d'Espace pour la vie, il est possible d'en apprendre davantage sur l'équinoxe.

« L’équinoxe survient entre deux solstices, au moment où le Soleil croise l’équateur céleste, c’est-à-dire au moment où il passe à la verticale de l’équateur terrestre », peut-on lire.

« Le nom équinoxe vient lui aussi du latin : æquinoctium de æquus (égal) et nox de noctis (nuit), ce qui signifie « nuit égale (au jour) ». À ce moment, en effet, la ligne de démarcation entre le côté jour et le côté nuit passe par les deux pôles, éclairant en principe les deux hémisphères de manière égale. Le jour et la nuit devraient alors être de durée égale partout sur Terre », peut-on également lire.

« Dans les faits, la réfraction des rayons lumineux due à l’atmosphère « relève » le disque du Soleil dans le ciel : celui-ci nous apparaît encore au-dessus de l’horizon alors qu’il est géométriquement « couché », souligne Espace pour la vie.

« À la latitude de Montréal (45,5 degrés Nord), la réfraction atmosphérique allonge la durée du jour d’une dizaine de minutes environ, et la date des véritables « équiluxes » survient environ trois jours avant l’équinoxe de mars et trois jours après l’équinoxe de septembre, peut-on aussi lire.

Crédit photo: Adobe Stock

Si c'est déjà le temps de l'équinoxe de printemps, quasiment tout le Québec va recevoir de la neige d'ici les prochains jours.

D'ailleurs, Environnement Canada a publié un bulletin météorologique spécial pour plusieurs secteurs de la province.

« De la neige est attendue à compter de mercredi soir ou tôt jeudi matin. Une dépression s'intensifiant sur la Nouvelle-Angleterre atteindra le centre du Québec mercredi soir et se déplacera vers l'est jeudi. Celle-ci pourrait produire d'importantes quantités de neige en plus de générer des vents forts et de la poudrerie sur ces régions. Pour l'instant, la trajectoire exacte de la dépression demeure incertaine et les quantités de précipitations prévues dépendront de cette trajectoire. L’accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles », peut-on lire.

Les villes de Sherbrooke, Québec, Saguenay et Gaspé sont notamment concernées.