La chaleur intense va bientôt faire son retour en force au Québec

L'été n'a pas encore dit son dernier mot...

Ayoye
La chaleur intense va bientôt faire son retour en force au Québec

La saison estivale n’a peut-être pas dit son dernier mot, car voilà que la chaleur semble vouloir effectuer un retour dans les jours à venir.

C’est en raison du patron atmosphérique qui sera plutôt favorable à une remontée d’air chaud que le Québec devrait profiter de la venue des systèmes dépressionnaires qui apporteront avec eux la chaleur du sud des États-Unis.

Selon ce qu’indiquent les experts, ce serait vers la fin de la semaine prochaine que la chaleur devrait se faire ressentir à nouveau avec un thermomètre qui pourrait grimper jusqu’à 25 °C dans le sud du Québec.

Pour ce qui est de l’ouest, du centre et de l’est du Québec, ces secteurs auront aussi droit à de la chaleur, mais on parlera ici davantage d’une poussée de chaleur.

Pour ce qui est de l’extrême-sud du Québec, on s’attend à voir des températures ressenties de plus de plus de 30, notamment en raison de l’humidité qui sera au rendez-vous.

C’est généralement autour du 21 septembre qu’on observe un tel humidex, mais une telle poussée de chaleur n’a rien d’anormal. À titre d’exemple, lorsqu’un système dépressionnaire survole la province à ce moment de l’année, on voit souvent le mercure grimper.

Ce patron atmosphérique devrait demeurer en place jusqu’au 25 septembre et si tel est le cas, le mois de septembre 2021 devrait donc se conclure avec un mercure moyen de 1 °C plus chaud que la moyenne généralement enregistré.

Rappelons qu’au cours du mois d’août 2021, les experts ont observé une moyenne du mercure de 3 °C supérieur à ce qui est généralement rapporté.

Soulignons d’ailleurs que la séquence de janvier à septembre 2021 pourrait s’inscrire comme étant dans le palmarès des plus chaudes jamais vu depuis que les scientifiques recueillent des données.

Depuis le début de l’année en cours, seul le mois de juillet n’a pas démontré d’anomalies de températures positives.