Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Un homme qui a été déclaré mort pendant plusieurs minutes révèle ce qu'il a aperçu.

C'est à l'âge de 28 ans que Scott Drummond a failli quitter ce monde à la suite d'un accident de ski pourtant banal.

Ayoye

Un homme qui a été déclaré mort pendant quelques minutes s'est confié au sujet de cette expérience très particulière.

C'est à l'âge de 28 ans que Scott Drummond a failli quitter ce monde à la suite d'un accident de ski pourtant banal.

M. Drummond s'était luxé le pouce et il avait dû subir une opération de routine, or un garrot chirurgical lui a fait perdre temporairement la vie!

L'homme se souvient que lorsque l'infirmière s'est rendu compte du problème, elle a hurlé «Je l'ai tué!», puis elle s'est mise à courir à l'extérieur de la salle d'opération.

M. Drummond a ensuite ressenti une sensation dans son bras qui s'est rendu jusqu'à son coeur, puis il s'est alors senti flotter au-dessus de son corps.

Toujours selon ce qu'a confié M. Drummond, il aurait aussi ressenti une présence à côté de lui, qu'il croit maintenant être Dieu.

M. Drummond dit se souvenir d'avoir été transporté dans un champ rempli de belles fleurs, puis «On m'a dit qu'il était temps d'y aller. »

L'homme a expliqué en entrevue: «Je m’en souviens très bien, je ne pouvais jamais regarder en arrière, ou on m’avait demandé de ne plus jamais regarder en arrière, et la prochaine chose que j’ai su, et ce fut comme un clin d’œil, je me tenais dans un champ où une personne était juste à côté de moi, mais je ne pouvais pas la voir.»

M. Drummond a poursuivi en racontant: «J'ai regardé vers la gauche et il y avait de très grands arbres, et je me souviens que c'étaient des arbres d'apparence très inhabituelle, ils avaient un long tronc avec des feuilles au sommet, et il y en avait beaucoup. Ensuite, il y avait des fleurs sauvages, de belles fleurs sauvages, et elles arrivaient jusqu'à ma taille. Et je me souviens juste d'avoir regardé et vu à quel point les fleurs étaient belles, parce que quelque chose que j'apprécie vraiment, c'est le jardinage.»

Toujours selon ce que M. Drummond a confié, il s'est soudainement aperçu qu'il était seul, puis une voix lui a dit: «Ce n'est pas encore ton heure. Tu as encore beaucoup de choses à faire.»

Depuis qu'il est revenu à la vie, M. Drummond affirme qu'il essaie de vivre sa vie «de la meilleure façon».

Remercions-le pour ce témoignage très rare!