Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

François Legault réclame la fin de la grève parce que « c'est mauvais pour nos enfants »

Le premier ministre a publié une vidéo où il a l'air au bout du rouleau

Maxime Albors

Alors que la grève des enseignants commence à s'étirer, François Legault réclame la fin de la grève parce que « c'est mauvais pour nos enfants ». 

C'est dans une vidéo, publiée ce vendredi 1er décembre sur les médias sociaux, que le premier ministre s'est adressé aux syndicats d'enseignants.

Le chef de la CAQ a l'air au bout du rouleau et il semblait en avoir gros sur le coeur ce matin dans les couloirs de l'Assemblée nationale.

« Ce qui se passe actuellement, c'est mauvais pour nos enfants et je demande aux syndicats d'enseignants d'arrêter la grève pour le bien de nos enfants », lance-t-il au début de sa vidéo.

Le premier enchaîne avec sa solution pour convaincre les syndicats. « Je l'ai dit, on est prêt à bonifier le montant qu'on offre aux tables. Ce que je comprends de l'enjeu principal, c'est que les enseignants, avec raison, aimeraient qu'on réduise la taille des classes pour alléger leur tâche.  On n’a pas assez d'enseignants pour faire ça. Nous ce qu'on propose en échange, c'est d'ajouter une deuxième personne dans les classes, des aides à la classe », a-t-il expliqué.

Par la suite, François Legault insiste sur le bien-être des enfants en affirmant à plusieurs reprises qu'il est prêt à tout faire.

Mais, on ne peut pas faire mal à nos enfants, c'est ce qu'on a de plus précieux puis moi je suis prêt à tout faire, je suis prêt à tout faire. J'ai encore une rencontre cet après-midi avec Bernard Drainville, avec Sonia LeBel. Je suis prêt à tout faire. Il y a rien de plus important que nos enfants, donc on doit arrêter cette grève. Ça va nuire à la réussite de nos enfants qui a eu déjà la pandémie. Donc, faut arrêter ça, là. S'il vous plaît, je demande donc à tous les syndicats d'enseignants d'arrêter les grèves », dit le premier ministre.

Cette vidéo a suscité de nombreuses réactions chez les Québécois.

« Reconnaissez et valorisez les profs, leurs conditions de travail et les conditions d'apprentissage des élèves ! Ensuite, on retournera en classe! », a commenté une internaute.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook François Legault

« Ce n’est pas une question de salaire François Legault ! Même si tu me donnes 200 000$/ année, ce n’est pas ça qui m’aidera à aider mes élèves. Je fais de mon mieux, mais nous avons besoin de plus de professionnels, de classes d’adaptation scolaire pour les élèves EHDAA. Si tu crois que ce n’est qu’une question de salaire, c’est que tu n’as pas compris l’enjeu de la négo. Ce sont la composition de la classe et le manque de professionnels les deux éléments les plus importants », a écrit une autre internaute.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook François Legault

« Tu es le premier responsable de ce qui arrive aux élèves », a ajouté une autre internaute.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook François Legault

« Je reprends vos paroles: Ce qui se passe [dans nos écoles] depuis 20 ans, c'est mauvais pour nos enfants », a écrit une autre internaute.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook François Legault

« C’est exactement pour cette raison qu’on fait la grève monsieur Legault! Nous voulons ce qu’il y a de mieux pour les enfants du Québec… des écoles saines, le déploiement de ressources pour leur permettre d’atteindre leur plein potentiel ou de répondre à leurs besoins particuliers, des professionnels en quantité suffisante pour soutenir les profs et j’en passe! L’école est le filet de sécurité de plusieurs enfants et adolescents, c’est vrai qu’il faut y retourner au plus vite DONC faites ce qu’il faut! », a commenté une autre internaute.

Crédit photo: Capture d'écran Facebook François Legault