Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

La Sûreté du Québec effectue 26 arrestations en lien avec de la pornographie juvénile

Une vaste opération policière a eu lieu au cours des derniers jours

Maxime Albors

Dans un communiqué publié par la Sûreté du Québec (SQ) ce vendredi 1er décembre, on apprend que 26 arrestations en lien avec de la pornographie juvénile ont eu lieu. Une vaste opération policière s’est déroulée au cours des derniers jours...

« Un total de 26 arrestations en lien avec de la pornographie juvénile ont été réalisées du 27 au 30 novembre en province », indique le communiqué d'entrée de jeu.

C'est une collaboration entre plusieurs services de police qui a rendu possible ces arrestations.

« Portée par l’équipe intégrée de lutte contre la pornographie juvénile (EILPJ), l’opération d’envergure a été menée par des policiers de l’équipe d’enquête sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet (ESEI) et du Service des enquêtes sur les crimes majeurs (SECM) de la Sûreté du Québec, en collaboration avec les services de police de Montréal, Longueuil, Laval, Québec et Gatineau », peut-on lire.

Les arrestations ont eu lieu dans plusieurs régions du Québec.

« Les arrestations se sont déroulées à Montréal, Trois-Rivières, Repentigny, Saint-Jérôme, Terrebonne, Laval, Saint-Hyacinthe, Drummondville, Québec, Acton Vale, Saint-Jean-sur-Richelieu, Sherbrooke, Val-d’Or, Rouyn-Noranda, Gatineau, Longueuil, St-Georges, Beauceville et Cap-Santé », précise le communiqué.

Crédit photo: Adobe Stock

Les 26 hommes qui ont été arrêtés sont âgés de 17 à 84 ans et ils ont déjà comparu devant un palais de justice « relié à leur lieu de résidence pour faire face à des accusations de production, de possession, de distribution et d’accession à de la pornographie juvénile ».

 « Les policiers ont réalisé plusieurs perquisitions aux domiciles des suspects et du matériel informatique a été saisi pour analyse », ajoute la SQ.

Pour conclure son communiqué, la SQ lance un message à la population. « Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur internet à l’adresse suivante : www.cyberaide.ca ou à la Centrale de l’information criminelle en composant le 1-800-659-4264 », peut-on lire.