Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Le gouvernement Trudeau pose un geste fort pour lutter contre les vols de voitures

Une grosse annonce a été faite

Maxime Albors

Alors qu'un financement de 28 millions $ pour lutter contre les vols de voiture a été annoncé, un autre geste fort a été posé par le gouvernement de Justin Trudeau pour combattre ce fléau, rapporte Radio-Canada.

La société d'État souligne que les vols de voitures ont augmenté de 57,9 % au Québec et de 48,2 % en Ontario entre 2021 et 2023.

Lors du Sommet national pour lutter contre le vol de véhicules, à Ottawa, le premier ministre s'est exprimé sur la situation.

« L’augmentation des vols de voitures est alarmante. Les criminels se gênent de moins en moins, et le marché noir international des véhicules volés a connu une croissance », déplore Justin Trudeau qui dit que « pour arrêter ces criminels et prévenir ces vols, il faut agir ».

« En réalité, c'est devenu trop facile pour les criminels de se procurer des appareils électroniques sophistiqués qui leur simplifient la tâche. Par exemple, pour copier des clés de voiture », a expliqué Justin Trudeau. 

« C'est inacceptable que ce soit possible d'acheter des outils qui aident le vol de voitures sur les grandes plateformes d'achat en ligne. Je peux vous assurer que le ministre Champagne explore tous les moyens de prévenir leur vente et leur usage à des fins criminelles », a indiqué le premier ministre.

Dans un communiqué, le gouvernement fédéral affirme qu'il va « examiner toutes les possibilités pour interdire les dispositifs utilisés pour voler des véhicules en copiant les signaux sans fil du système de télédéverrouillage, tels que le Flipper Zero, ce qui permettrait de retirer ces dispositifs du marché canadien, en collaboration avec les organismes chargés de l’application de la loi ».

Dans le même communiqué, le gouvernement fédéral rappelle également qu'il va « accroître la capacité de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) en investissant 28 millions de dollars pour mener davantage d’enquêtes et d’examens sur les véhicules volés, ainsi que pour renforcer la collaboration en matière d’enquêtes et d’échange de renseignements avec des partenaires canadiens et internationaux. Il s’agit notamment d’étudier les solutions technologiques de détection et d’explorer l’utilisation d’outils analytiques avancés, tels que l’intelligence artificielle ».